Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
maman deuxfoisplus

maman deuxfoisplus

Instants de vie d'une maman de 4 enfants dont une paire de jumeaux.

Maman et infirmière : quel stress!!

Maman et infirmière : quel stress!!

Je suis une maman et je suis infirmière puéricultrice. Souvent, on me dit que j'ai de la chance, que ça doit être plus facile pour moi de m'occuper de mes petits...

Franchement, je n'en ai pas l'impression.

 

Alors oui, pour les soins de base : bain, couches, lavage de nez, je savais faire avant d'avoir des enfants ; mais bon, ce n'est pas non plus le plus difficile du job de mère !

Pendant ma formation, je n'ai pas reçu de manuel de la mère parfaite ! Certes, j'ai des notions de développement psychomoteur, d'allaitement, d'alimentation. N'empêche que comme toute mère, j'ai eu l'impression de plus apprendre sur le tas, avec l'expérience, en m'occupant de mes enfants que par mes apports théoriques. Je suis une personne avec mes qualités et mes défauts, donc comme toute mère je fais comme je peux. Et puis, chaque enfant est différent, évolue à sa façon et a ses propres besoins et ça les livres n'en tiennent pas compte.

Comme toutes les mamans, il m'est arrivée d'être perdue, déboussolée, de ne pas savoir quoi faire, d'appeler une amie ou une sœur pour demander des conseils, de craquer.

J'ai observé, testé, tâtonner, échoué, trouvé des astuces, fait des erreurs...

 

En plus, quand certains professionnels de santé savent que je suis infimière, il me parle comme si je savais déjà tout, comme si j'étais censée être parfaite, que je comprenais les choses sans qu'on me les disent et au final ne prennent pas le temps de m'expliquer (par exemple à la maternité, pour l'accouchement, moi je suis infirmière hein, pas sage-femme!!!).

 

Et puis, le problème quand on est infirmière, c'est qu'on a vu trop de choses, trop de gens malades, trop de familles ordinaires touchées, chamboulées, voir même détruites par la maladie...

On constate que ça peut arriver à tout le monde, et ça devient une fatalité « un jour ça m'arrivera aussi ou à un membre de ma famille »...

Et chaque symptômes même anodins, nous fait nous poser milles questions, on pense à des diagnostics atroces, on stresse...

Par exemple, des bleus deviennent des leucémies, des selles bizarres une maladie de Crohn, un pipi au lit une crise d'épilepsie...(et j'en passe, je ne veux pas vous effrayer...).

J'ai l'impression d'être parano, d'avoir une enclume au dessus de ma tête qui tombera un jour...

Alors je me raisonne, j'essaie de prendre du recul et de vraiment bien observer mon enfant, je ne vais même presque jamais consulter (heureusement sinon mon médecin ne voudrait plus me voir!), . Je vérifie tous les symptômes et après quelques heures parfois une journée, je suis rassurée . Mais pendant ces quelques heures, j'angoisse, je me fais des films, je tire des plans sur la comète, j'imagine le pire, je vois ma vie avec un enfant malade, handicapé... Et je me tourmente par avance pour quelque chose d’irréel, qui n'arrive finalement pas (je croise les doigts, je touche du bois,...).

Et franchement, c'est épuisant de vivre avec cette peur au ventre...

 

Bref, je trouve qu'au final, c'est assez difficile d'être maman et infirmière...en tout cas, c'est méga stressant !

 

Y a-t-il des mamans infirmières ? Qu'en pensez-vous plus facile, ça ne change rien, plus difficile ?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Julie 21/03/2017 21:15

Hello,
Alors je te confirme que tu es bien une maman comme les autres et que tu t'inquiètes comme toutes les mamans (en tous cas comme moi parce que même si je ne suis pas infirmière, j'imagine tout le temps et le pire...).
J'imagine bien que les médecins ne doivent pas tout t'expliquer, ça ne me surprend pas mais je ne trouve vraiment pas ça normal. Ce n'est pas toujours facile, je suis dans l'éducation et on me fait un peu la même chose. Je n'hésite pas à insister et demander tout de même plus de précision. Je ne suis pas censée tout savoir et tout connaître après tout.